Le Full Self-Driving de Tesla va s'améliorer
Le Full Self-Driving de Tesla va s’améliorer
22 août 2021
Bloquer les MAJ de Mac OS
Bloquer les MAJ de Mac OS
22 août 2021

Direction le Groenland pour les métaux rares ?

Drapeau du Groenland

La consommation mondiale de métaux rares augmente d’année en année et cela n’est pas près de s’arrêter. Les besoins toujours plus importants. Avec les évolutions technologiques, la recherche et l’exploitation de ces métaux est en pleine ébullition. Alors direction le Groenland pour les métaux rares ?

Toutes les grandes entreprises en ont besoin, toutes en cherchent encore et toujours. Et si ce n’est pas pour leurs besoins ou pour sécuriser des stocks, ce peut être pour effectuer de simples (mais gros) investissements.

Un nouvel Eldorado pour les métaux rares

Direction le Groenland pour les métaux rares ?
Direction le Groenland pour les métaux rares ?

Carte détaillée des ressources convoitées du Groenland (source : Le Monde)

Le Groenland est sur le point de devenir un nouvel eldorado. Pourtant, ce territoire autonome danois souhaite concentrer son économie sur des potentiels réels, prenant la crise climatique très au sérieux. Il est d’ailleurs en passe de mettre son veto sur l’exploration de pétrole et d’uranium sur son territoire. Ce sont pourtant des projets très avancés à l’heure actuelle.

Mais cela ne veut pas dire que tous les projets de recherche et d’exploration sont au point mort au Groenland. Car ce territoire dépend en grande partie de subventions danoises pour boucler son budget.

Le journal du Geek nous informe qu’une grosse opération d’exploration et de prospection minière va voir le jour. Son but ? d’énormes gisements de métaux rares.

Les entreprises KoBold Metals et Bluejay Mining, rejointes par un consortium de milliardaires américains (dont font partie, entre autres, Bill Gates, Jeff Bezos et Michael Bloomberg), sont en charge de ce projet gigantesque de prospection minière.

20 fois la superficie de Toulouse

Le financement récolté sera utilisé pour mettre en place les évaluations préliminaires sur le site d’exploration, situé à proximité de l’île de Disko sur la côte ouest, et pour effectuer les premières opérations de forage. La licence mise en place couvre l’extraction de platine, de cuivre, de nickel, et de cobalt, dans une zone représentant 20 fois la superficie de Toulouse…

Le Groenland pourrait devenir une énorme carrière à ciel ouvert. En pleine période de réchauffement climatique et alors que ce territoire vient de perdre en un jour l’équivalent de la superficie de la Floride couverte de glace ? Really ?